Peter Edward « Ginger » Baker n’est plus

Written by on 18 mai 2016

Ginger Baker, grand batteur … gros problèmes! Ginger Baker à été l’un des premier à utiliser du plexiglass pour sont kit de tambours, on est en 1961

Il a développé une approche féroce, voir sauvage et qui peu paraître désordonnée au jeu de Batterie … avec des touches techniques de Jazz au Rock … a cette époque la, 2 batteurs seulement s’y aventurent: Ginger Baker et Mitch Mitchell … ce qui fait de lui probablement le premier vrai batteur de Jazz-Rock-Fusion!

C’est grâce a cette virtuosité technique et aux rythmes effrénés qu’il imposait a ses compères de Cream, que les deux autres membres ont pu développer et démontrer a leur tour leur génie!

Même aujourd’hui, les grands musiciens saluent Ginger Baker comme le plus grand batteur de la maison Rock, mais le grand public lui a donné moins de crédit que ce qu’il mérite.

Ginger Baker est né Peter Edward Baker, le 19 Août 1939 à Londres. Il a grandi dans une famille pauvre, sa mère travaillait dans un bureau tabac, et son père était maçon mort pendant la Seconde Guerre mondiale.

Amoureux du cyclisme dès son plus jeune âge, il le pratique jusqu’a ses 15 – 16 ans, ce qui va l’aider a développer les muscles et des jambes solides qui vont contribuer à sa compétence sur les doubles grosses caisses.

C’est a cet âge là qu’il découvre la batterie (après avoir essayé la trompette) … Ginger va quitter l’école et part en tournée avec une troupe de Jazz. Ecumant plusieurs groupes de la scène Jazz Londonienne, il prend très vite gout à la vie mondaine: il boit beaucoup, se drogue et s’attire des ennuis avec la police … l’homme n’est pas encore une star!

En 1962, Baker a rejoint le Alexis Korner Blues Incorporated, puis les quitte pour le Graham Bond Organization en 1963 et c’est dans cette formation qu’il va rencontrer le futur bassiste et chanteur de Cream, Jack Bruce, avec qui il ne s’entendra jamais!!

Les deux sont devenus connus pour saboter les instruments les uns des autres et de se battre sur scène et Bruce a finalement été contraint de quitter le groupe.

Baker a rencontré Eric Clapton en 1966, Clapton a suggéré qu’ils recrutent Jack Bruce pour un nouveau groupe. En dépit de leur histoire tumultueuse, Baker a accepté, Cream est né!! Le groupe est dissous en 1968, en grande partie en raison de l’animosité entre Baker et Bruce, mais peu de temps après l’éclatement de Cream, Baker et Clapton rejoint par Steve Winwood et Ric Grech vont former un groupe éclaire, il s’agira de Blind Faith …

Le groupe a eu un succès instantané, mais a duré moins d’un an. Baker et Winwood vont par la suite former le Ginger Baker’s Air force, ont est en 1970.

Cette même année, Baker a frôlé la mort par overdose, la nuit suivante (le 18 Septembre 1970) son ami Jimi Hendrix est mort d’une overdose, ce qui va pousser Ginger a quitter la scène musicale pour se désintoxiquer!!

Il va s’installer a Lagos au Nigeria et monter in Studio et même apprendre a ce qui va devenir une passion, le Polo. (L’expérience de Baker en Afrique est mise en documentaire « Ginger Baker In Africa » sortie en 1971). Pour des raisons pas très clair, Il s’est fait des ennemis là-bas, et a finalement été contraint de quitter le Nigeria par ses partenaires commerciaux.

Il a vendu son studio à perte et est retourné à Londres pour vendre de la …. Cocaine!!!! Séparé de sa femme, criblée de dettes, harcelé par le Fisc, il s’enfuit en Italie dans l’espoir de réussir dans la culture de l’olivier.

Le voyage a conduit à un autre mariage raté et un peu plus de problèmes qu’a son départ … cette fois sous la forme de désaccords avec la mafia et Baker a rapidement été accusé de vendre de la drogue.

Après quelques intimidations (on a buté son chien en 1988 et accroché au porche de sa porte!) Ginger Baker s’en va s’installer a Los Angeles, USA. A L . A, Baker se destine à devenir acteur. Il a eu peu de succès dans l’industrie du cinéma, mais arrive a se marier pour la troisième fois!. Son passage en Californie fut de courte durée et après avoir réglé un litige avec sa maison de disques sur les redevances, il déménage au Colorado en 1993 pour élever des poneys de Polo, la même année que lui et ses anciens acolytes de Cream vont être sacrés au Rock and Roll Hall Of Fame.

Sa nouvelle activité d’élevage de Poney s’avère un véritable gouffre financier … et encore une fois il va se retrouver à la dèche et rencontrer des problèmes avec le Fisc … nous sommes fin des années 90’s. Ginger n’a nul autre choix que de vendre son ranch et partir s’installer encore une fois en Afrique .. ça sera l’Afrique Du Sud. En 2009, Ginger Baker va publié son autobiographie, « Ginger Baker: Hellraiser », d’après lui une tentative de remettre les pendules à l’heure. Dans ce document, il a également annoncé qu’il souffre d’une maladie dégénérative de la colonne vertébrale et un emphysème. L’année suivante, il épousa Kudzai Machokoto, une femme zimbabwéenne de 42 ans sa cadette, qui l’avait aidé à prendre soin de lui.

Tagged as

Current track

Title

Artist

Background